LE PRESIDENT DU CNB COMMUNIQUE SA DECLARTATION SPORTIVE 2016/2017

LE PRESIDENT DU CNB COMMUNIQUE SA DECLARATION SPORTIVE POUR 2016/2017

Ce vendredi 21 octobre 2016, le Président du Club de Natation de Bastogne (CNB) a communiqué sa déclaration sportive annuelle dans la salle du quartier du Parc, à Bastogne, devant les membres du CNB ainsi que les nageurs-compétiteurs et leurs parents :
Mesdames et Messieurs,

Chers nageurs, entraîneurs, moniteurs,

C’est avec plaisir que nous vous  accueillons à nouveau au sein de  cette salle du Quartier du Parc. Nous adresserons un message de bienvenue tout particulier à l’attention des nouveaux nageurs ainsi qu’à leurs parents qui rejoignent notre club pour entrer dans le monde de la natation de compétition mais également aux moniteurs de l’école de natation qui participent pour une première fois à notre entrevue de début de saison.

Notre école de natation entame cette saison avec quelques 350 apprentis-nageurs. Cette dernière est indispensable au sein de notre club, ses objectifs sont nombreux. Il s’agit pour elle de suivre et de recruter de jeunes espoirs désireux de se lancer par la suite dans la compétition, sans bien sûr oublier sa mission principale qui est celle d’apprendre aux enfants à nager. Notre école se veut moderne, et à l’instar des entreprises de pointe, elle a développé sa carte stratégique dans laquelle sont déclinées ses missions et ses valeurs. Les termes « qualité et respect » y trouvent une place toute particulière. Georges DE VOS, directeur de notre école de natation est convaincu que la renommée de celle-ci et son grand succès sont liés à plusieurs facteurs : la jeunesse, l’enthousiasme et la compétence des jeunes moniteurs et monitrices de première ligne. La plupart d’entre eux sont des compétiteurs ou anciens compétiteurs du CNB, qui dominent parfaitement les différentes techniques d’apprentissage de la natation puisqu’ils les ont pratiquées eux-mêmes durant de nombreuses années. Ces jeunes, encore aux études, sont encadrés par une poignée de personnes plus expérimentées qui veillent notamment à assurer le respect des valeurs pédagogiques, je citerai et remercierai Catherine, Manon, Laura et Benjamin pour les bonnets blancs et jaunes ; Laura, pour les bonnets oranges et verts, pour terminer avec Eva pour les bonnets bleus et rouges, sans oublier la collaboration d’Audrey qui a la charge d’assurer la transition des nageurs de l’école vers le groupe des compétiteurs. L’école de natation est l’assise de notre club. Ces deux éléments sont indissociables et forment une seule entité qui s’appelle le CNB. La présence de Georges et de ses moniteurs parmi nous n’y est pas étrangère.

Notre déclaration sportive, objet de la présente entrevue, vise encore et toujours à régler des dysfonctionnements, innover mais surtout faire le maximum pour soutenir nos différents nageurs. Nous ne rappellerons plus que le travail à l’entraînement et la quantité des entraînements sont les sources de votre réussite et de vos résultats. Comme je l’ai signalé dans le journal du club, les quelques vingt médailles obtenues lors des championnats francophone et de Belgique ne sont pas le fruit du hasard mais le résultat d’un travail rigoureux et répétitif qui a été programmé, il y a plus de dix ans. A l’époque, notre club n’avait plus d’école natation et redémarrait une nouvelle ère avec cinq nageurs. Si l’image de notre club a grandi, c’est grâce à vous : parents, nageurs, entraîneurs, responsable de l’école de natation, moniteurs, officiels et membres du Conseil d’administration. Je vous adresse un remerciement collectif. Un merci tout particulier à Jérémy PORRINI pour la prise en charge des cours de musculation de nos nageurs ainsi qu’à Frédéric DAMOISEAUX pour la prise en charge du site internet de l’école mais également pour sa collaboration au même titre que Georges, Eric et Medhi pour tenter à nouveau que la presse marque son intérêt pour la natation laquelle mérite bien plus de respect.

Le CNB est toujours capable d’innover et d’investir pour vous soutenir. Notre notoriété actuelle nous a permis de recevoir une proposition de partenariat qui émane du club français de Longwy. Aussi, à l’unanimité, nous avons décidé de souscrire à cette collaboration qui permettra à nos nageurs d’évoluer dans un club français avec une double licence qui devrait, outre le fait de vous entraîner dans un bassin de 50 mètres, vous permette de participer aux championnats de département, régional et accéder de cette façon aux championnats de France. Cette collaboration avec les clubs de Longwy et de Pétange au Luxembourg devrait également permettre le renforcement de notre club lors des championnats francophone et de Belgique notamment au niveau de la création de nouvelles équipes de relais.  Josy et moi-même rencontrerons les responsables du club français dans les prochaines semaines pour peaufiner cette convention.

Nous n’oublierons pas notre mémorial AERNOUTS qui se déroulera les 28, 29, 30 avril 2017 ainsi que notre stage préparatoire aux championnats de Belgique qui se déroulera comme à l’habitude début du mois de juillet. Les lieux préconisés au stade actuel sont la Slovénie ou l’Italie, mais en bon belge, l’option ritale est actuellement privilégiée.

Dernier point pour vos agendas, une soirée avec repas de fin de saison  sera organisée dans cette même maison du Quartier du Parc le samedi 24 juin 2017. Aussi, nous comptons vivement sur votre présence.

Même si nos ambitions sont celles d’un club professionnel, nous sommes bien obligés de reconnaître que le CNB reste un club amateur géré par des bénévoles. Aussi, si certains d’entre vous devaient estimer que notre politique de gestion qu’elle soit d’ordre structurel, financier ou sportif n’est pas ou plus adaptée,   nous sommes ouverts aux nouvelles idées et de la même façon nous vous ouvrirons notre porte si vous souhaitez rejoindre  notre Conseil d’Administration. Surtout ne perdez pas de vue que chacun d’entre nous est éphémère et qu’il n’est que de passage. Le club de natation de Bastogne n’a jamais été et ne sera jamais un long fleuve tranquille mais nous sommes certains qu’il a besoin d’être soutenu et confié à des gens motivés par le sport et pour nos enfants. Si vous avez cette fibre, n’hésitez pas à vous faire connaître, nous avons besoin de vous.

Comme tous les clubs, le CNB a besoin d’argent, argent qu’il obtient notamment via des sponsors qui ne tombent jamais du ciel. Si vous avez des solutions concrètes à proposer, vous êtes également les bienvenus.

Avant de céder la parole à mes collaborateurs-entraîneurs  et de procéder à la remise des trophées des nageurs du trimestre, chers parents et nageurs, nous vous assurons de notre sincérité et de notre objectivité dans les décisions que nous sommes amenés à prendre. Aussi, nous vous promettons d’assumer notre rôle avec une motivation intacte.

 En ce qui  concerne nos nageurs, nous espérons qu’ils sont bien conscients que cette année sportive sera une nouvelle fois exceptionnelle et riche en résultats. Chers nageurs, soyez patients, restez motivés et travaillez vos entraînements, ces trois critères ne sont pas négociables et sont indispensables dans une carrière sportive mais surtout ne rejetez jamais la responsabilité d’un échec ou de vos carences à l’égard d’un autre, vous devez assumer et si vous êtes capables de le faire, vous serez considéré, comme des sportifs et les résultats suivront. Nous n’inventons rien, en effet, le juste travail et la correction à l’égard des autres reprennent toujours leurs droits et cela s’appelle la réussite.

Je vous remercie pour votre attention.

Philippe Thill : vous êtes Président du CNB depuis 2005. Comment en-êtes-vous venu à occuper cette fonction ?
Je suis président du club de natation depuis 2005. Le club de natation de Bastogne a connu des années de gloire durant les années 1990 mais comme dans tous les clubs, il y a une période « apogée » et trop souvent une période décadente. Ce fût le cas pour le CNB qui après deux titres de champion de Belgique a commencé sa régression liée à une mauvaise gestion financière mais également à une pratique de l’élitisme mal adaptée.  Au bout de quelques années, le club a implosé. Ce déchirement interne a failli réduire notre club à néant. Mais certains anciens membres du CA de l’époque m’ont demandé de reprendre la présidence afin de tenter de relancer le club ainsi que son  école de natation. J’ai accepté tout simplement car je savais que je serais toujours encadré par des gens compétents et motivés. Je citerai notamment mes amis Josy HENRION et Michel MAHEU mais ils étaient bien plus nombreux …

L’histoire du CNB est associée à des noms connus, tels que Frederik Deburghgraeve ou Fabienne Dufour. Les nageurs compétiteurs récoltent de nombreuses médailles et l’école de natation compte à ce jour plusieurs centaines de nageurs. Comment situeriez-vous le CNB par rapport à d’autres clubs de natation, et à quoi attribueriez-vous son succès .
Comme j’aime le rappeler, le CNB n’a jamais été un long fleuve tranquille. Nous avons toujours travaillé et collaboré avec des gens compétents, connus et dotés de grandes qualités avec beaucoup de charisme mais  également avec leurs défauts qu’il faut être capable de gérer. Depuis un peu plus de dix ans, notre club s’est restructuré sur base de règles en se fixant des objectifs progressifs qu’ils soient d’ordre sportif, financier ou d’encadrement. Rien n’a été fait au hasard, tout a été programmé. Je pense que nous pouvons estimer que notre club actuel est le meilleur de la province, parmi les meilleurs au niveau francophone et l’on parle à nouveau de nous au niveau national mais je suis certain que notre progression peut encore évoluer. Cependant, il faut être réaliste, nous sommes un club amateur géré par des bénévoles et nous ne pourrons plus jamais concurrencer les grosses cylindrées comme le club d’Anvers, Bruxelles, ETC … mais nous sommes toujours capables de surprendre et c’est ce qui fait notre particularité voire notre réputation.

Quelles sont pour vous les objectifs du club ?
Nos objectifs sont divers. En effet, nous avons une école de natation qui a toujours eu une bonne réputation, son rôle premier est d’apprendre aux enfants à nager et dans un deuxième temps, d’alimenter notre groupe compétiteurs pour autant que la motivation soit là. En ce qui concerne les compétiteurs, nous devons leur ouvrir plusieurs portes afin de leur permettre de s’épanouir tout en réalisant leur objectif. Pour certains, l’objectif sera le niveau provincial, d’autres le niveau francophone et d’autres le niveau national, européen voire mondial. C’est à nous conseil d’administration, avec l’aide de nos entraîneurs, de proposer les objectifs tout en assurant l’encadrement judicieux au bon moment. Nous souhaiterions maintenir notre club à un niveau national en permettant à certains de nos nageurs, s’ils le souhaitent, de gravir les marches vers l’Europe, vers les championnats du monde et pourquoi pas vers les J.O.

 

 

Comment voyez-vous l’évolution du club dans le futur ?
En ce qui me concerne, la boucle n’est pas loin d’être bouclée. En toute modestie, je pense que tous les membres du CA peuvent être fiers de ce que nous sommes en train de réaliser. J’ai de la chance et j’ai eu la chance de connaître des gens exceptionnels que ce soit au niveau de mes collaborateurs directs au sein du CNB ou au travers de toutes les personnes que j’ai pu rencontrer dans le monde de la natation notamment dans le milieu des nageurs tels que Frédérick DEBURGHRAEVE, Brigitte BECUE, Axel ZEEBROECK, Fabienne DUFOUR,… . Ces  sportifs sont toujours restés très humbles et modestes face leur exploit.  Je l’ai très souvent dit mais, au risque de me répéter, je rappellerai  qu’à l’heure où les jeux vidéo, la télévision, internet et toutes les autres facilités qui suscitent  l’intérêt de nos enfants et dominent leur quotidien, nos jeunes nageurs doivent garder à l’esprit que dans le monde de la natation comme dans le milieu scolaire et plus tard professionnel,  le « je m’en foutisme » et le laxisme détruisent mais, il est certain que le travail, la loyauté ainsi que la rigueur construisent.

Pour rappel, le CNB comprend deux piliers : les compétiteurs (www.bastogne-natation.org) et l’’école de natation (www.ecole-cnb.be)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *